Appelez au 438-391-5191 pour un RDV

Heures d’ouverture : Lundi au Vendredi de 7:00 à 19:00 Samedi de 8:00 à 14:00

bébé afin de soulager sa poussée dentaire

Consultez un ostéopathe pour votre bébé afin de soulager sa poussée dentaire

À partir du 6ème mois, un bébé commence à avoir des poussées dentaires. Vous avez essayé toutes les solutions et les remèdes de grand-mère possibles et rien ne le soulage ? Ne vous inquiétez pas, nous avons une autre solution à vous proposer. Avez-vous pensé à aller consulter un ostéopathe pour bébé ? Il est maintenant reconnu que les ostéopathes de Val David, St Sauveur peuvent aider votre bébé à aller mieux. Mais comment font-ils pour soulager votre enfant ?

Pour vous aider à comprendre, voici un article expliquant tout ce que peut faire un ostéopathe pour enfant au Québec.

L’ostéopathie pour bébé

Lors de la poussée dentaire, il est possible que votre bébé connaisse des pathologies maxillaires comme une déformation de la mâchoire, qui se manifestera plus tard. En intervenant tôt, l’ostéopathe des Laurentides peut éviter à votre bébé de porter un appareil dentaire pendant l’adolescence.

Mais comment peut-il soulager le bébé ? Eh bien, il aide le bébé à préparer ses gencives, en agissant sur les os du crâne, les os maxillaires, la mandibule et sur les membranes crâniennes. Cette manipulation est très bénéfique pour le bébé, et cela calme immédiatement les douleurs. Votre bébé retrouvera un meilleur sommeil et il aura aussi plus d’appétit. En fait, l’ostéopathe de Saint-Sauveur et Laval permet aux tissus de regagner leur mobilité, le sang circule mieux et les tensions diminuent. Il pourra aussi aider votre bébé à téter facilement, bien manger et boire et dire ses premiers mots.

Aussi, ces séances faites en douceur facilitent le lien entre le bébé et ses parents. Le bébé est manipulé dans une atmosphère calme, et ses parents échangent à voix douce avec l’ostéopathe. Il sent alors qu’il n’est pas seul. Sa tête est sollicitée aux bons endroits et il se détend profondément. Cela permet aussi aux parents de mieux comprendre leur enfant, de changer leur façon de faire, de mieux l’écouter, etc. Et bien que l’ostéopathie soulage le bébé, elle permet aussi de rassurer les parents et de contribuer à l’épanouissement de toute la famille.

Il est important de noter que la poussée dentaire du bébé est une étape très importante dans son développement et souvent reliée à la diversification alimentaire. Il est toujours judicieux de faire un point avec un ostéopathe à ce moment-là. Aussi, il fera un bilan complet et il détectera les futurs problèmes.

Qui consulter ?

Pour les bébés de moins de 6 mois, l’ostéopathe fera un examen et un diagnostic complet. L’ostéopathie crânienne comprend des notions complexes d’anatomie et de neurologie. Ainsi donc, un ostéopathe n’interviendra pas sur un nourrisson sans l’accord du médecin traitant. Pour les bébés de plus de 6 mois, vous pouvez contacter un ostéopathe kinésithérapeute ou d’autres professionnels de la santé. Ils ont eux aussi des restrictions dans les gestes à accomplir, notamment sur les cervicales.

Il existe aussi d’excellents ostéopathes qui ne sont pas des médecins. Si vous connaissez une personne de confiance, vous pouvez la contacter. Dans tous les cas, trois ou quatre séances sont généralement nécessaires pour soulager votre bébé.

L’ostéopathe : une approche complémentaire à celle du pédiatre

Avant de contacter un ostéopathe, il est essentiel que le pédiatre ou médecin généraliste ait ausculté le bébé et donné ses indications. En effet, il reste la personne qui décide de ce qui est le mieux pour votre bébé. Pour éviter les accidents, suivez toujours ses indications.

Pensez aussi à apporter un biberon ou de quoi donner le sein pour aider le bébé à être détendu. Venez aussi avec le carnet de santé du bébé pour que l’ostéopathe puisse connaître tous les détails de la naissance de votre bébé. Ainsi donc, l’ostéopathie chez les bébés se pratique en complément d’un suivi par le médecin généraliste ou pédiatre. L’objectif est qu’ils travaillent conjointement pour soulager votre bébé.

Il est aussi important de souligner que certains parents restent réticents à l’ostéopathie, malgré les résultats positifs observés. En effet, le bébé est soumis à des examens médicaux réguliers et à des vaccins. Ils ne sont donc pas favorables aux séances d’ostéopathie, de peur que cela ne soit trop éprouvant pour leur bébé.

Et que se passe-t-il après la séance d’ostéopathie ?

Après la séance, votre bébé montrera des signes de fatigue pendant deux ou trois jours. Sa tête aura quand même bien travaillé et il aura besoin de se reposer. Il est absolument nécessaire qu’il se repose, et que vous le laissiez reprendre des forces.

Comme toutes les zones de tensions vont bien se relâcher, il est possible que votre bébé ait des douleurs comme des courbatures, et une augmentation de certains symptômes qu’il n’avait pas avant.  Ne vous inquiétez pas, toutes ces réactions sont normales dans les 72h après la séance. Il va ensuite retrouver son équilibre. À partir du 4ème et 5ème jour, votre bébé ressentira les bénéfices de la séance.

Si vous remarquez que l’amélioration n’est que passagère ou qu’elle n’est pas tout à fait complète, il sera alors nécessaire de retourner chez votre l’ostéopathe. Si votre bébé a de nouveau les symptômes d’origine sous 6 semaines, vous devriez reconsulter. Bien sûr, vous pouvez toujours envoyer un email ou appeler votre ostéopathe, et il pourra vous fixer un rendez-vous pour continuer le traitement.

En conclusion nous pouvons affirmer que l’ostéopathie chez les bébés peut soulager leurs poussées dentaires. Elle est une option alternative qui fonctionne très bien comparativement aux autres méthodes. Lors de la première séance, il se peut que vous trouviez la manipulation impressionnante, mais ne vous inquiétez pas, le praticien sait ce qu’il faut faire. Pour vous sentir plus en confiance, assurez-vous de choisir un bon ostéopathe, et renseignez-vous sur ses pratiques avant de prendre un rendez-vous avec lui. Bien sûr, tous les bébés réagissent différemment, et il se peut que cela ne convienne pas au vôtre. Il est donc très important de demander l’avis de votre pédiatre ou médecin traitant avant de tenter les séances d’ostéopathie.