Appelez au 438-391-5191 pour un RDV

Heures d’ouverture : Lundi au Vendredi de 7:00 à 19:00 Samedi de 8:00 à 14:00

ostéopathe

L’ostéopathie, c’est quoi en fait ?

L’apparition de l’ostéopathie remonte à la moitié du dix-neuvième siècle. Dés lors, elle a commencé à gagner du terrain pour être reconnue et pratiquée au niveau de plusieurs pays du monde et ce, comme une spécialité à part entière.

L’ostéopathie repose sur une série de manipulations musculaires et squelettiques bien pointues du corps humain qui vise à soulager et traiter plusieurs troubles d’origine physique, physiologique et psychique. Toutefois, la différence majeure entre la médecine conventionnelle et l’ostéopathie est le fait que cette dernière ne fait jamais recours à l’utilisation de médicaments ou de produits chimiques.

Y a-t-il une limite d’âge pour se soigner par l’ostéopathie ?

Catégoriquement non. Toute personne, homme ou femme et quelque soit son âge et quelque soit son état physiologique (femme enceinte, nourrisson, vielle personne,…) peut bénéficier des séances de l’ostéopathie. Bien évidemment, l’ostéopathe praticien dispose du savoir-faire nécessaire pour adapter le mode de traitement selon les conditions physiologiques du patient. Aussi, le fait que l’ostéopathie ne fait pas recours à l’utilisation de produits chimiques ou de médicaments réduit au minimum les risques des effets secondaires liés à l’âge ou aux conditions physiques.

Combien de temps dure une séance d’ostéopathie ?

Déjà, il faut savoir qu’une seule séance ne s’avère souvent pas suffisante car selon la nature du trouble, le patient peut nécessiter plusieurs séances pour atteindre des résultats positifs.

Pour la durée d’une séance d’ostéopathie, elle diffère selon l’âge du patient. Pour les enfants et les adultes, une séance peut nécessiter 45 à 60 minutes. Sinon, pour un bébé ou un nouveau-né, elle peut durer jusqu’à une heure et ce, car l’ostéopathe praticien doit manipuler les muscles du bébé tout doucement et avec précaution.

Les soins ostéopathiques sont t-ils remboursés par l’assurance ?

Normalement, la régie d’assurance maladie du Québec ne rembourse pas les frais des s ostéopathiques car elle les considère comme des soins de santé privés. Cependant, ces séances peuvent être remboursés partiellement par le biais d’autres programmes d’assurance complémentaire qu’ils soient personnels ou collectifs.

D’une manière générale, il est conseillé, avant de trouver un ostéopathe, de se renseigner auprès de son assureur et ce, en avance et avant même de réaliser une séance d’ostéopathie.

Quel est le coût d’une séance d’ostéopathie ?

Bien évidemment, le coût d’une séance d’ostéopathie diffère, mais pas très sensiblement, selon la réputation, l’expérience et l’ancienneté de l’ostéopathe praticien ce qui fait engendrer une différence entre le coût proposé par un ostéopathe à Laurentides et un ostéopathe à Saint Jérôme mais généralement, ce coût oscille entre 70 $ / séance pour un diplômé en ostéopathie et 120 $ pour un ostéopathe interne.

L’ostéopathie est-t-elle dangereuse ou douloureuse ?

Non, elle n’est ni dangereuse ni douloureuse. En effet, il s’agit d’une simple série de manipulations avec les mains réalisées par l’ostéopathe praticien qui maitrise parfaitement l’anatomie du corps humain et par conséquent, il sait très bien ou il doit mettre ses mains.

Parfois, le patient peut ressentir certaines douleurs juste après la fin de la séance de l’ostéopathie mais il s’agit là de quelques douleurs tout à fait naturelles qui constituent une sorte de réaction corporelle et qui disparaissent très rapidement.

Y a-t-il un nombre bien déterminé de séances en ostéopathie ?

En fait, il s’avère très difficile de répondre avec précision à cette question. La raison est simple, tout patient et tout trouble est un cas particulier et il existe plusieurs paramètres à prendre en considération lors du programme dde seances en ostéopathie à ce niveau, entre autres l’âge, la condition physiologique, la nature du trouble et seul le l’ostéopathe praticien peut déterminer le nombre de séances exacte à suivre.

Par contre, si le patient n’arrive pas à sentir de changement au bout de trois séances d’ostéopathie, il doit impérativement informer son ostéopathe pour qu’il lui prescrive ou l’oriente vers une autre approche.

Est-ce qu’il faut prendre des médicaments lors des séances en ostéopathie ?

Non et comme nous avons déjà signalé, l’ostéopathie est une spécialité qui diffère de la médecine conventionnelle et par conséquent, elle ne fait pas recours à l’utilisation de médicaments puisqu’elle repose essentiellement sur la manipulation du squelette et des muscles du corps humain.

Toutefois, si le patient, au cours des séances en ostéopathie suit un traitement basé sur les médicaments pour la même maladie, objet du traitement ostéopathique, il doit nécessairement informer son ostéopathe praticien pour que ce dernier prenne en compte ce facteur.

Y a- t- il des limites quant aux résultats des séances ostéopathiques ?

En fait et comme toute discipline scientifique qui manipule l’être humain ou d’une manière générale l’être vivant, il y a toujours des limites au niveau des résultats escomptés. Bien évidemment, la marge de l’échec demeure très minime mais il s’agit là d’un ensemble de facteurs complexes et qui restent incontrôlables et difficilement maitrisables sur le plan scientifique et ce, suite à la nature ou du trouble lui-même qui peut, à titre d’exemple, se manifester à un état très avancé au moment de la consultation d’un ostéopathe praticien. Mais généralement, lorsque l’ostéopathe constate que l’état du patient nécessite, probablement, une autre intervention médicale qui ne rentre pas dans son domaine de compétence, il n’hésite pas à réorienter d’urgence le patient vers une autre approche thérapeutique.

Quelle est la différence entre un ostéopathe praticien et un ostéopathe interne ?

Tout d’abord, il faut savoir que l’ostéopathie ne fait pas partie d’un programme d’enseignement universitaire à part entière mais il s’agit d’une formation certifiante qui donne droit à un diplôme certifié et reconnu par l’institution « Ostéopathie Québec ».

En ce qui concerne la différence entre un ostéopathe ptacticien et un ostéopathe interne, il faut savoir que l’ostéopathe praticien a suivi une formation théorique qui lui a permis de détenir une attestation de formation en ostéopathie et qui lui permet, bien évidemment, de pratiquer le métier d’ostéopathe.

Par contre, un ostéopathe interne est une personne qui a, en plus de sa formation de base en ostéopathie, poursuivie un programme de formation clinique et pratique et a mené une thèse ou un mémoire sous la supervision d’un professeur d’université.