Appelez au 438-391-5191 pour un RDV

Heures d’ouverture : Lundi au Vendredi de 7:00 à 19:00 Samedi de 8:00 à 14:00

bébé face aux problèmes de sommeil

L’ostéopathie peut aider votre bébé face aux problèmes de sommeil

L’ostéopathie demeure adaptée à toutes les catégories d’âge (du nouveau-né jusqu’à la personne âgée). Elle ne repose jamais sur l’utilisation de médicaments et de substances chimiques, ce qui rend cette option thérapeutique parfaitement adaptée aux conditions physiques et physiologiques si sensibles du bébé et du nouveau-né.

Parmi les troubles, les plus fréquents, qui touchent les bébés et les nouveau-nés, il y a le problème de perturbation du sommeil et particulièrement, le sommeil nocturne. Dans ce sens, l’ostéopathie demeure un excellent remède pour traiter ce dysfonctionnement. Plus de détails dans ce qui suit.

En effet, il demeure difficile de prévoir la cause principale qui mène au dysfonctionnement du sommeil d’une manière générale et du sommeil nocturne d’une manière particulière chez le bébé et le nouveau-né. Il s’agit là, d’un bébé qui ne peut pas exprimer la douleur ressentie, le besoin et l’envie spécifique, relatif à un état physique, psychique et physiologique à un moment donné.

Généralement, le seul critère qui montre qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez le bébé ou le nouveau-né est le fait de pleurer et de ne pas pouvoir dormir.

En fait, les causes qui résident derrière la perturbation du sommeil chez le bébé et le nouveau-né sont très nombreuses, très complexes et peuvent être divisées sous forme de facteurs de causes extérieurs et intérieurs.

Par facteurs de causes intérieurs, nous pouvons citer l’apparition de certains problèmes relatifs à l’état de santé du bébé ou du nouveau-né comme les problèmes digestifs, les problèmes de l’ORL, les tensions corporelles, et le début de la poussée des dents. Quant aux facteurs de cause extrinsèques, ce sont plutôt des facteurs qui sont en relation avec l’environnement du bébé ou du nouveau-né (baisse ou augmentation de la luminosité de la chambre à coucher, irritation sonore, absence d’obscurité…).

Ce qu’il faut savoir est que le sommeil est d’une importance très particulière quant aux conditions de développement corporel et également l’état de santé du bébé et du nouveau-né. En effet, un sommeil de durée suffisante et d’une cadence régulière et organisée aide grandement au développement normal du corps du bébé.

Diminution des perturbations du sommeil chez le bébé par l’ostéopathie

Comme nous avons déjà signalé au début de cet article, l’ostéopathie est une branche spécifique des qui ne repose catégoriquement pas sur l’utilisation des médicaments ou des produits et substances chimiques mais, tout simplement, sur une série de manipulation manuelles qui sont réalisées par des ostéopathes praticiens expérimentés, reconnus et surtout, agrées par le ministère de la santé.

Cette voie de traitement médical demeure adaptée à n’importe quelle branche d’âge (du nouveau-né jusqu’à la personne âgée) et également aux différents états physiologiques des patients (femme enceinte, personne âgée, personne handicapée…).

Beaucoup de maladies, perturbations et problèmes d’ordre physique, physiologique et psychique peuvent être parfaitement traités par l’ostéopathie. Parmi ces dysfonctionnements, nous citons le problème de perturbation du sommeil chez le bébé et le nouveau-né qui demeure un problème fréquent chez beaucoup de familles.

Lors de son intervention, l’ostéopathe et avant d’examiner le bébé, pose des questions aux parents pour savoir la nature des conditions de l’environnement du bébé ou du nouveau-né et dans ce sens, il commence par savoir déjà les conditions de la naissance du bébé (nature de l’accouchement, normal ou césarien / durée de l’accouchement, présence de problèmes lors de l’accouchement…). Ce point est très essentiel car les perturbations du sommeil peuvent surgir suite aux mauvaises conditions de l’accouchement.

Aussi, l’ostéopathe praticien pose d’autres questions à savoir le système de l’alimentation du bébé, son environnement (niveau de la température dans la chambre, obscurité ou luminosité excessive dans la chambre à coucher…), nature du comportement de la maman avec son bébé.

Ensuite, l’ostéopathe spécialisé pour les bébés passe aux caractéristiques de la perturbation du sommeil chez le bébé ou le nouveau-né (perturbation nocturne, diurne ou les deux périodes, durée de l’apparition de la perturbation, fréquence de l’éveil par nuit ou par journée…).

L’ostéopathe pose d’autres questions supplémentaires qui s’avèrent, pour cette fois-ci, relatives à l’état de santé du bébé ou du nouveau-né (problèmes digestifs, problèmes dermiques, ORL, poussée des dents…).

A la fin de ce diagnostic approfondi, l’ostéopathe à St Sauveur procède à l’élaboration du plan de traitement qui peut nécessiter plusieurs séances d’ostéopathie de durées différentes et ce, en fonction de l’état global du bébé et du nouveau-né. Rappelons à ce niveau que la méthode poursuivie par l’ostéopathe praticien repose sur une série de massages et de manipulation manuelles, réalisées soigneusement sur certaines parties du corps du bébé.

Signalons, dans ce sens, que le principe de base du traitement par ostéopathie repose sur le principe de l’intégrité du corps humain de façon à ce qu’il y ait une sorte d’équilibre entre les différentes parties et indirectement entre les différentes fonctions de l’organisme humain. De plus, chaque dysfonctionnement corporel nécessite le retour au maintien de cet équilibre, d’où la pratique des manipulations manuelles qui stimulent une sorte d’autorégulation.

Bien évidemment, l’ostéopathe à Saint Jérôme prend en considération la fragilité et la sensibilité du corps du bébé de façon à ne pas exercer une forte pression sur son corps.

Aussi, le plan d’action de l’ostéopathe praticien dans la diminution des dysfonctionnements du sommeil ne repose pas seulement dans le traitement du problème et ce, dans le sens strict du terme, mais il s’agit d’apporter un ensemble de conseils à la maman qui lui permet d’assurer les meilleures conditions pour que son bébé dorme bien et d’éviter les facteurs de risque qui perturbent le sommeil nocturne.

Parmi ces conseils, nous pouvons citer la pratique d’un rituel quotidien favorisant le sommeil (câlins, musique douce, histoires…), offrir un environnement convenable dans la chambre du bébé (obscurité, aération, calme…).

En somme, la perturbation du sommeil chez un bébé ou un nouveau-né représente une difficulté pour les parents car quant le bébé ne dort pas, ses parents ne dorment pas aussi. Dans ce sens, l’ostéopathie peut-être une alternative pour éviter les graves conséquences de ce probléme.